Navigeren – Plan van de website

Belgeo

Belgeo est une revue électronique en libre accès, paraissant quatre fois par an. Elle est publiée par le Comité national de géographie, dont la mission est d’assurer la promotion et la défense de la géographie belge sous les auspices des Académies francophone et néerlandophone, et par la Société royale belge de géographie. Elle prend le relais, depuis 2012, de la formule traditionnelle de la revue papier, qui était éditée depuis 2000 par cette même Société et par la Société belge d’études géographiques, aujourd'hui dissoute. Les anciens numéros papier de Belgeo sont dès à présent tous accessibles en ligne sur le site de la revue.

Belgeo a fait suite à deux publications antérieures, la Revue belge de géographie, qui avait elle-même succédé au Bulletin de la Société royale belge de géographie, et le Bulletin de la Société belge d’études géographiques. Les exemplaires du Bulletin de la Société royale belge de géographie antérieurs à 1914 sont librement disponibles en ligne sur le site Gallica de la Bibliothèque nationale de France. Dans un avenir proche, tant les publications de la Société royale belge de géographie postérieures à 1918 que celles de la Société belge d'études géographiques seront mises en ligne par la Bibliothèque royale de Belgique.

Belgeo se fixe pour objectif de couvrir les grandes questions géographiques, les problèmes européens et mondiaux ainsi que les problèmes nationaux. Belgeo entend garder dans les articles publiés un équilibre et une articulation entre le général et le local, le théorique et l’empirique et conserver une place substantielle pour la carte et l’image. Belgeo, qui publie en anglais, en français, en néerlandais et en allemand permet la propagation des résultats de recherches menées par des géographes tant belges qu’étrangers. Tout en restant une revue généraliste, Belgeo privilégie les numéros thématiques ou transversaux (trois par an), sans exclure les contributions spontanées ou isolées, regroupées dans un numéro annuel de varia.

La rédaction de Belgeo est dirigée par Christian Vandermotten (ULB) et Christian Kesteloot (KU Leuven), en étroite collaboration avec un Comité éditorial, dont les membres sont issus de toutes les Universités belges enseignant la géographie. Pour évaluer chaque article, le Comité éditorial sélectionne deux à trois lecteurs spécialisés, éventuellement en collaboration avec les éditeurs invités des numéros thématiques, et assure le suivi des évaluations. Le Comité éditorial est aidé par un Comité éditorial d’avis, composé de membres belges et étrangers. Ainsi, tous les manuscrits sont soumis à une procédure de référencement en double aveugle. La politique éditoriale est délibérément exigeante, mais sans que cela ne se transforme en censure des postures académiques des auteurs et sans tomber dans le formalisme de critères qui contribuent souvent à éclipser la pensée critique. Belgeo entend veiller à publier des travaux affirmant la responsabilité sociale des géographes et leur contribution aux débats intellectuels et politiques.

La revue est référencée par Scopus et reprise dans les sites d’EUGEO (l’Association des Sociétés européennes de géographie) et de l’Union géographique internationale. Elle est considérée parmi les 218 autres revues géographiques entrant en considération pour l’AERES (l’Agence officielle française d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur).

Le passage à l’édition électronique libre d’accès en 2012 a conduit à un renforcement considérable du lectorat : alors que la revue papier tirait à environ 350 exemplaires, la fréquentation du site de la revue est passée de 6 % de celui de Cybergeo, la revue géographique électronique pleinement libre d'accès la plus fréquentée, en 2012, à 14 % en 2014 et 18 % en 2015, soit près de 188 000 visites annuelles.

Le classement Publish or Perish de Harzing, pour les périodes 2005-2014 et 2010-2014, donc encore très largement influencé en ce qui concerne Belgeo par l'ancienne formule papier, montre un score en termes de H-index en ligne avec celui des bonnes revues européennes généralistes non commerciales et non-anglo-saxonnes de géographie.

Site de Publish or Perish consulté le 28 janvier 2016 (résultats corrigés par élimination des doublons, des citations ou des erreurs d'attribution)

2005 - 2014

2010 - 2014

Nombre d'articles publiés

H-index (c)

Nombre moyen de citations par article

Nombre d'articles publiés

H-index (c)

Nombre moyen de citations par article

Belgeo

333

10

1,74

154

7

1,03

Brussels Studies (depuis 2006) (a)

100

10

4,35

59

5

3,02

Bulletin de la Soc. géographique de Liège

89

6

2,07

30

3

1,57

Cybergeo

668

20

3,47

322

13

2,48

VertigO (b)

828

19

3,21

569

13

1,88

L'Espace géographique

286

20

6,48

157

11

3,33

Die Erde

131

15

6,55

89

9

3,39

Norois

314

14

3,14

141

9

2,46

Annales de géographie

297

15

3,39

149

9

2,09

EchoGeo (depuis 2007)

498

11

1,58

311

9

1,43

Rev. de géogr. alpine/J. of Alpine Research

366

11

1,99

253

8

1,23

L'Espace politique (depuis 2007)

213

9

2,33

157

7

1,67

Articulo

167

9

1,76

89

7

1,64

GéoCarrefour

507

14

2,61

250

7

1,10

Helvetica Geographica

71

8

4,76

51

6

1,90

Cahiers de géographie du Québec

608

15

1,30

294

6

0,51

Mappemonde

158

8

2,22

40

5

2,18

Revue géographique de l'Est

238

8

1,20

107

3

0,63

(a) Brussels Studies n'est pas une revue de géographie, mais publie des articles scientifiques relevant de différentes disciplines concernant Bruxelles.

(b) VertigO traite des problèmes d'environnement, pas uniquement dans une perspective géographique.

(c) Le H-index correspond au nombre d'articles cités au moins ce nombre de fois.

  • Logo Fondation Universitaire/Universitaire Stichting
  • Logo Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS
  • Logo National Comittee of Geography
  • Logo SRBG
  • Revues.org