Navigation – Plan du site

Avant-propos

Christian Kesteloot et Christian Vandermotten
p. 1-6

Texte intégral

1L’an dernier, à pareille époque, le numéro 0 de la nouvelle revue Belgeo, fusionnant la Revue Belge de Géographie et le Bulletin de la Société Belge d’Etudes Géographiques, était publié à l’occasion du Congrès de Séoul de l’Union Géographique Internationale. Publié exclusivement en anglais, offrant un large panorama des orientations de recherche des géographes belges, il a bénéficié, grâce à l’appui du Comité National de Géographie, d’une très large diffusion au Congrès et y a été très favorablement accueilli.

2Avec le présent volume, qui ouvre par un numéro double consacré à la géographie électorale la publication régulière de Belgeo, la revue réalise dès à présent ses ambitions : offrir au public belge et international des articles de qualité, dûment référés en double aveugle par un comité de lecture exigeant, dans les langues nationales et en anglais. L’équilibre est également assuré entre la publication de travaux des géographes belges et l’apport de collègues étrangers de renom.

3Ce numéro illustre parfaitement la richesse des approches de la géographie électorale, qui est loin de se limiter à une cartographie des résultats électoraux, qui serait plus ou moins paraphrasée en commentaire. La cartographie des résultats électoraux implique d’ailleurs en préalable des réflexions sur les classifications et les systèmes partisans, en particulier quand il s’agit de se livrer à des comparaisons internationales, ainsi qu’une analyse multiscalaire. L’interprétation des résultats ne peut se comprendre que dans le cadre d’une mise en perspective, souvent à l’échelle des temps longs, impliquant la compréhension d’une dialectique complexe entre déterminants économiques, sociaux, culturels, dans le cadre aussi de très fortes inerties. Les résultats des élections déterminent des systèmes et des configurations spatiales de représentation politique de l’électorat, mais aussi s’expliquent partiellement par ceux-ci. En effet, les systèmes de représentation politique ont des influences majeures sur les évolutions géographiques et sociales, que ce soit à l’échelle du quartier urbain ou à celle des Etats.

4Le prochain numéro de Belgeo sera consacré aux questions de la pauvreté dans les espaces ruraux. La dernière livraison de l’année accueillera quant à elle des articles sur des thèmes divers, puisque aussi bien la revue a décidé d’emblée de rester également un forum d’expression pour tous les géographes belges, en particulier les jeunes chercheurs, sans réduire pour autant son niveau d’exigence de qualité. Que ce soit pour s’inscrire dans les thèmes relatifs aux prochains numéros, repris en quatrième page de couverture, ou pour proposer des textes pour les numéros de varia, tous les géographes belges, mais aussi étrangers, sont donc invités à déposer leurs projets de contributions, qui seront soumis au comité de rédaction.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Christian Kesteloot et Christian Vandermotten, « Avant-propos », Belgeo, 1-2 | 2001, 1-6.

Référence électronique

Christian Kesteloot et Christian Vandermotten, « Avant-propos », Belgeo [En ligne], 1-2 | 2001, mis en ligne le 30 novembre 2001, consulté le 17 août 2017. URL : http://belgeo.revues.org/15345

Haut de page

Auteurs

Christian Kesteloot

Articles du même auteur

Christian Vandermotten

Coéditeurs

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Belgeo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Fondation Universitaire/Universitaire Stichting
  • Logo Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS
  • Logo National Comittee of Geography
  • Logo SRBG
  • Revues.org