Navigation – Plan du site
Comptes rendus – Book review

Blunt A., Gruffudd P., May J., Ogborn M. & Pinder D., Cultural Geography in Practice

Oxford University Press, 2003, 224 p.
Vincent Calay
p. 406-407
Référence(s) :

BLUNT A., GRUFFUDD P., MAY J., OGBORN M. & PINDER D., Cultural Geography in Practice, Oxford University Press, 224 p.

Texte intégral

1L’ouvrage anglo-saxon pourrait-il apporter à la définition de la géographie culturelle un doux vent de fraîcheur ? Pourrait-il enfin articuler les centres d’intérêts de la discipline aux approches plus communes de la production et de l’organisation des territoires ? C’est la question que l’on peut se poser lorsque l’on ouvre aujourd’hui un ouvrage de géographie culturelle, dont on sait la profusion contemporaine et la variété qualitative.

2D’entrée de jeu, l’ouvrage est présenté par ses auteurs comme original et différent car il a l’ambition de poser des jalons méthodologiques à l’approche de géographie culturelle. Est-ce véritablement un outil de recherche pertinent et intéressant ? Il est en effet assez stimulant de songer qu’enfin l’on s’interroge sur une homogénéisation des méthodes dans la discipline, ou, à tout le moins, que l’on en balise le terrain.

3Cependant, à la lecture de l’introduction, on ne peut éviter d’être déçu car, en effet, rien n’est dit sur l’inscription de la discipline et de ses méthodes dans l’approche globale des territoires.

4Ensuite, plus on avance dans le livre, plus on s’aperçoit que sa cohérence interne demeure douteuse. En effet, il se présente essentiellement comme une compilation d’études casuistiques qui identifient une série d’outils méthodologiques, et l’on parvient malheureux en fin de texte, car nulle part on ne trouve de véritable synthèse des approches.

5L’idée des « concept boxes » disséminées dans le texte n’est pas mauvaise mais l’on s’interroge sur leur véritable caractère pédagogique dans la mesure où aucun lien n’est tissé entre elles.

6Voilà sans doute la principale faiblesse du livre, et la critique qu’on peut lui adresser : son titre ne détrompe pas, il s’agit bien de la recherche telle qu’elle est menée avec l’ensemble de ses défauts... sans volonté de définition, de positionnement, d’organisation de la pratique de la géographie culturelle... constat paradoxal pour un ouvrage qui prétendait le contraire.

7L’ouvrage ne fera pas avancer le débat théorique. Ce n’est pas son ambition, c’est entendu. Toutefois, venant d’une série de géographes londoniens d’un certain renom, l’on aurait pu imaginer que le pragmatisme anglo-saxon serait dépassé pour présenter ne fût-ce qu’un court essai de systématisation.

8Malgré cela, il est manifeste que le livre sera d’un très utile recours, sinon secours, aux étudiants en géographie. En effet, confrontés à des travaux pratiques de géographie culturelle, ils pourront trouver dans l’opuscule de nombreuses sources d’inspiration ainsi que d’utiles repères méthodologiques. Ils pourront y découvrir la grande variété de questions qui peuvent être construites autour d’une approche revendiquée de « géographie culturelle ». Néanmoins, un tel champ de possibles poussera sans aucun doute certains d’entre eux à se demander dans quelle mesure leur travail s’identifie à la géographie ou bien s’ils ne sont devenus, malgré eux, des étudiants en anthropologie, en sociologie, ou bien encore en sciences politiques.

9La géographie culturelle a-t-elle véritablement besoin de ses propres méthodes alors qu’elle pourrait se contenter de recourir à celles déjà largement éprouvées dans d’autres branches des sciences humaines ? Pourquoi s’échine-t-on à vouloir spécialiser la discipline alors que précisément, l’approche géographique contemporaine est à la pointe de l’interdisciplinarité ? Voilà des questions que les auteurs n’ont pas soumises aux lecteurs de l’ouvrage et auxquels, pourtant, il sera confronté dans sa pratique scientifique de chercheur en géographie culturelle...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Vincent Calay, « Blunt A., Gruffudd P., May J., Ogborn M. & Pinder D., Cultural Geography in Practice », Belgeo, 3 | 2005, 406-407.

Référence électronique

Vincent Calay, « Blunt A., Gruffudd P., May J., Ogborn M. & Pinder D., Cultural Geography in Practice », Belgeo [En ligne], 3 | 2005, mis en ligne le 28 octobre 2013, consulté le 23 mai 2017. URL : http://belgeo.revues.org/12342

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Belgeo est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Fondation Universitaire/Universitaire Stichting
  • Logo Fonds de la Recherche Scientifique - FNRS
  • Logo National Comittee of Geography
  • Logo SRBG
  • Revues.org